Portrait Sébastien FILAUMART

Sébastien FILAUMART

Développeur Mobile Spécialiste iOS

Seb

Spécialiste iOS et Axway Appcelerator, Sébastien Filaumart, a su se rendre indispensable à l’équipe de Squirrel Mobile. Présent depuis 2019 au sein de l’agence Squirrel, il sait faire profiter de sa solide expérience en développement et de sa maîtrise de toutes les technologies d’Apple. Développeur passionné et entrepreneur dynamique, il réalise chaque jour avec brio tous les projets confiés à Squirrel, afin de vous fournir des applications sur-mesure qui correspondent à 100% à votre ADN.

Qui es-tu ?

Je m’appelle Sébastien Filaumart, je suis originaire de la Réunion et père de deux enfants. Cela fait un moment que je suis dans le domaine du développement avec plus de 9 ans d’expérience en tant que développeur Full Stack. Ensuite, j’ai commencé le développement sur mobile et j’ai adoré cette architecture de développement, grâce à elle, j’apprends tous les jours de nouvelles choses. Aujourd’hui, ça fait plus d’un an et demi que je suis développeur iOS chez Squirrel et tout se passe pour le mieux.

As-tu commencé le développement mobile chez Squirrel ? 

Eh bien, non, j’ai commencé avant mon arrivée chez Squirrel.D’ailleurs, c’est pour cela que Thomas (Directeur mobile chez Squirrel) m’a recruté. En effet, je suis spécialiste en développement avec les technologies d’Apple. Et lorsque, je suis arrivé chez Squirrel, il avait besoin de cette technologie pour la réalisation de module Titanium (Appcelerator) sur-mesure. Et à la Réunion, trouver quelqu’un qui maîtrise et qui est disponible sur cette technologie est assez compliqué. Même si, à ce moment-là, je n’étais pas à la recherche d’un travail, car j’étais Freelance, j’ai fait le choix de saisir cette opportunité. Je souhaitais acquérir de l’expérience et comprendre le sentiment de travailler au sein d’une équipe. Au final, je n’ai pas regretté mon choix de travailler avec Squirrel.

Que fais-tu donc, en tant que développeur ?

Je résous des Bugs ! (rire)

Comment me décrirais-tu ta journée de travail ?

Ma journée de travail consiste à rechercher des bugs, parfois ça peut durer des heures et je peux perdre énormément de temps. D’ailleurs, très souvent, une fois le bug trouvé, sa résolution se fait en quelques secondes. Mais c’est gratifiant de chercher comment résoudre un problème et j’en apprends tous les jours grâce à ce métier.

Si tu pouvais changer quelque chose à ton travail, ce serait quoi ? 

La seule chose que je souhaiterais changer, c’est la notion de temps. En effet, j’aimerais pouvoir réinvestir le temps que je perds durant une journée afin de m’améliorer et être plus efficace dans mon travail et mon organisation, notamment à travers de veille numérique. 

hourglass 620397 1920

Qu’est-ce qui t’a poussé à devenir développeur?

Dans mon enfance, j’étais très curieux, je démontais tout ce que je trouvais juste pour comprendre son fonctionnement. C’est à peu près à l’âge de 12 ans que j’ai eu mon premier ordinateur. Et je l’ai démonté pour comprendre son fonctionnement (rire). C’est comme ça que j’ai commencé à bricoler quelques trucs avec l’internet de l’époque. J’ai pu apprendre comment fonctionnent les jeux, les programmes, et même l’ordinateur en lui-même.

Puis, arrivé au lycée, je suis rentré dans le monde du développement, je faisais de petites choses comme des sites internet ou la réparation d’ordinateurs. Une fois le lycée terminé, je me suis naturellement tournée vers ce métier. 

graduation cap 3430714 1920

Quelles études as-tu suivies ?

J’ai commencé par une formation STI2D option système informatique et numérique (SIN), à ce moment-là, je ne faisais pas encore du développement. J’ai donc choisi d’intégrer une formation qui devrait être supprimé l’année d’après, le BTS IRIS (Informatique et Réseaux pour l’Industrie et les Services Techniques) où on étudiait tout ce qui était en rapport avec les systèmes informatiques et numériques. J’ai pu apprendre à faire du développement, de la conception de programme et étudier le fonctionnement d’un système afin de l’analyser et le concevoir.

Pourquoi as-tu choisi de te spécialiser dans le développement mobile ?

Durant mon BTS, avec l’aide de professeurs géniaux, on a pu développer un projet personnel d’application mobile, qui s’appelait “Ketchup Mayo”. Le principe était simple, c’était une interface ou l’ensemble de notre classe pouvait passer commande auprès d’un restaurateur, qui possédait lui aussi un support où il recevait notre commande. Puis une seule personne était chargée d’aller payer et récupérer notre commande. J’ai beaucoup aimé travailler sur ce projet et je me suis dit que je pouvais continuer dans cette direction.

Puis en 2015, le monde du développement sur mobile à évoluer, il y avait beaucoup plus d’opportunité. Ça va faire maintenant 5 ans que je fais du développement sur mobile.

Quel a été ton parcours avant d’arriver chez Squirrel ? 

Suite à mon BTS, je me posais énormément de question. Je ne savais pas s’il fallait m’orienter vers le monde du travail. À ce moment-là, j’avais une seconde passion. En effet, j’étais magicien professionnel et je donnais des représentations dans des clubs, des anniversaires, des mariages et d’autres événements. Et en parallèle, je développais quelques sites internet en freelance.

Puis 1 ou 2 ans après mon BTS, j’ai finalement décidé de lancer ma propre société, Omarsoft, où je fais tout ce qui est création de site internet et application mobile. Thomas a découvert que je faisais du développement lorsque les projets de mon entreprise ont été publiés, et c’est comme cela qu’il a proposé de m’engager.

En tant qu’entrepreneur et développeur iOS chez Squirrel, comment gères-tu ton temps ?

C’est compliqué ! J’ai dû apprendre à trouver un équilibre entre ma famille, mon travail et mon entreprise. En ce qui concerne la gestion de mon temps, c’est simple. Mon emploi du temps chez Squirrel est fixe, donc je ne peux pas le modifier. L’organisation de mon entreprise se concentre principalement les soirs et les week-ends. Mais avant de commencer à travailler, je prends toujours du temps pour profiter de ma famille. Puis chaque fin de semaine, je réorganise et planifie les semaines qui suivent. En vérité, ce n’est jamais exact et ça change toujours, mais au final ça marche plutôt bien.

Le secret c’est l’organisation, il faut tout planifier en avance pour gagner en efficacité.

Tu travailles sur combien de projets au sein de ton entreprise ? 

Par mois, je travaille sur 3 ou 4 projets, de la même envergure que chez Squirrel. Ça peut aller de la conception d’applications à la conception de Sites Web. Bien sûr, l’équipe est réduite à moi (rire), mais je travaille de temps en temps avec des personnes extérieures. Cela me permet de gagner du temps sur certains projets et je peux me concentrer sur la gestion de mon entreprise et quelques tâches administratives.

Après, il y a des mois je n’ai pas de projet, c’est reposant et je peux me concentrer sur des projets plutôt familiaux.

computer 2557299 1920

Qu’est-ce que ça t’apporte de travailler chez Squirrel ?

En étant chez Squirrel, je peux en apprendre un peu plus sur la gestion d’entreprise et voir ce que c’est de travailler au sein d’une équipe.

Quelles sont tes perspectives d’évolution ?

J’aimerais bien faire grandir mon entreprise et avoir ma propre équipe comme chez Squirrel. Cependant, je ne veux pas gérer moi-même l’équipe et l’entreprise. Moi ce qui me plaît dans mon métier, c’est de coder et développer des projets. Si j’exerçais un métier comme Thomas, par exemple, je ne pourrais plus développer comme je le souhaite. C’est pourquoi, je préférais avoir un associé qui s’occuperait de toute la partie gestion, pendant que je continue à travailler sur des projets.

Mais pour le moment, je m’entends très bien avec l’équipe de Squirrel, et je serais heureux d’évoluer au sein de l’entreprise. Si demain l’équipe s’agrandit et que Thomas me propose un poste en tant que lead ou chef d’équipe, je ne refuserai pas.

En tant que développeur et entrepreneur, quels conseils donnerais-tu au jeune entrepreneur qui souhaite lancer un projet ?

Un seul et très bon conseil : n’attendez pas et lancez-vous ! Dès que vous avez une idée, il faut se lancer et ne pas rester chez soi à ne rien faire. Il ne faut pas hésiter, et même si cela ne fonctionne pas, ce n’est pas grave au moins vous aurez essayé. Imaginez si les dirigeants d’Apple ou de Google, avaient repoussé à demain leur idée et bien le monde aurait été bien différent. Et je n’aurais pas de travail à l’heure actuelle (rire). Ce sont les gens qui osent, qui font progresser le monde. 

Le plus important est de s’entourer de personnes qui vous soutiennent et vous aide avancez, et si vous êtes passionné par votre projet, rien ne vous arrêtera.

Parle nous d’un projet qui t’a marqué chez Squirrel.

Le projet qui m’a le plus marqué est VOBO, qui est une application de jeux concours assez simple d’utilisation. J’ai apprécié travailler sur cette application, car le système qu’ils ont mis en place se démarque des autres applications de jeux concours. En effet, très présent sur les stores, ce type d’application est souvent compliqué à utiliser et est composé de nombreuses fonctionnalités inutiles. Avec VOBO, il vous suffit d’aller sur l’application, participer à votre concours et c’est terminé.

Le projet que tu as réalisé dont tu es le plus fier ?

Mes enfants ! Je ne peux pas citer de projet professionnel, car lorsque l’on devient parent notre vision change et fonder sa famille devient plus important.

Peux-tu nous partager la philosophie ou la devise que tu suis?

Ne jamais se laisser abattre et foncer même si on est déjà à terre.

father 79456 1920

Voilà,  vous savez tout sur Sébastien, ou presque. Si vous voulez en savoir plus sur son travail, rendez-vous sur notre site squirrel.fr .

Faire appel à notre agence c’est avoir la garantie de disposer de l’expérience et du savoir-faire de nos experts. SQUIRREL, met à votre disposition  des solutions sur mesure, adaptés à votre métier et votre identité. 

En attendant notre prochaine interview, profitez de notre offre spécial de diagnostic offert. Pour tout renseignement complémentaire vous pouvez nous contacter !

Envie de discuter avec un membre de l’équipe ?

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !